François Bordes

François Bordes, né en 1973, est écrivain et historien. Docteur en histoire contemporaine du Centre d’histoire de sciences-po, il est délégué à la recherche à l’Institut Mémoires de l’édition contemporaine (IMEC). Il a publié quatre ouvrages poétiques et deux essais historiques ainsi que de nombreux articles dans différentes revues (Cités, Commentaire, L’Étrangère, Europe, Hippocampe, Nunc, La Revue des revues, La Revue de synthèse, Secousse ou Vingtième siècle). Membre du comité de rédaction de Phoenix, il a coordonné les dossiers consacrés à Jacques Lèbre, Titos Patrikios et Étienne Faure. Il écrit régulièrement des notes de lecture dans artpress, La Revue du MAUSS et En attendant Nadeau. Outre cosa et Zone perdue, il a publié : Rien sur les nomades, photographie d’Alex Bianchi (Les Petites allées, 2022) ; La Dénoyée (Nunc/Corlevour, 2019) ; La Canne à pêche de George Orwell, (Nunc/Corlevour, 2018) ; Kostas Papaïoannou. Les idées contre le néant, (La Bibliothèque, 2015) ; Le Logis des passants de peu de biens (Corlevour, 2015, prix Charles Vildrac de poésie de la SGDL).